Julie   Font

......qui c'est ?

 

Comédienne, Circassienne, Directrice artistique de la Compagnie du Vide.

Mais également, un peu cascadeuse, beaucoup tchatcheuse, souvent décalée, très prévoyante, pas du matin (...et on vous dit pas tout !!!)

 

Julie voit le jour à un certain moment donné bien précis, ça lui pique les yeux...alors elle pleure.... c'est le début de ses sensations émotionelles fulgurantes!

(ça c'est vraiment pour les prémices du début !)

(on va passer, sans transition, quelques plusieurs années plus tard, sinon ça va être trop long !)

 

A ses débuts dans le milieu du cirque, Julie est épaulée artistiquement par Johan Lescop (référent artistique de l'école de cirque de Lyon, metteur en scène de diverses Compagnies de cirques, entre autres, cie LAPSUS, cie TOI D'ABORD, ...)

En 2000, Julie rentre en formation professionnelle à l'école de cirque de Lyon. Là, elle crée un duo de clown au féminin: « A Deux dans une salle de bains », avec Karole Seyves.

Julie continue ensuite son parcours au Lido / centre dess arts du cirque de Toulouse, et se spécialise en jonglerie massues. Là elle rencontre Sylvain Cousin (le G.Bistaki project, le Tennis, les Pas en Rond, ...), et Benjamin De Matteis (cie SACEKRIPA) qui seront plus tard, les partenaires de ses créations.

Puis elle complète sa formation au CDC / Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse.

 

L'idée d'un solo émerge, guidée par Sylvain Cousin, qui en signera la mise en scène.

Ce projet intitulé La petite fille âgée est suivi en Studio de Création du Lido. Il est coproduit par CIRCUITS/pôle cirque.. (CIRCA de nos jours).

 

En parallèle de cette création, de 2004 à 2006, Julie rejoint la compagnie Contre-Pour comme clown-jongleuse dans le spectacle de rue The London Philharmonic Circus.

Elle fait donc la rencontre de Michel Dallaire (spectacle « les hommes en noirs », fondateur du cirque du soleil, metteur en scène hors pair, directeur artistique du Hangar des Mines) qui est son partenaire de jeu dans ce spectacle ; il y dirige le jeu d'acteur également...une expérience inoubliable et formatrice.

Julie rencontre également Christine Rossignol qui signe la mise en scène de ce spectacle de cirque de rue.

Julie continue par la suite à se former aux arts clownesques auprès de divers formateurs.

La petite fille âgée voit le jour en mars 2006 à Circuits.

 

Ce solo est le premier projet de la Compagnie du Vide que Julie crée pour l'occassion.

 

Julie joue aussi depuis 2008, une forme de théâtre déambulatoire de proximité " les Recyclowns " avec Noémie Lefebvre et Julia Bellet.

Cette expérience la replonge dans un travail plus proche du public, en interaction avec les passants, et éveille en elle, une profonde envie de refaire de la RUE.

 

voir Recyclowns et Cie:                       

 

Le personnage « Rosemonde » nait en 2008, un peu malgré lui, à l'insu même de Julie !

Ce personnage clownesque apparait d'abord en forme de numéros, en Cabaret, en cirque.

 

En 2011, XL, le deuxième solo de Julie, est créé.

La mise en scène est également de Sylvain Cousin.

En 2012, Julie est forcée de stopper toute activité, dû à un Accident de la route.

En 2013, Le personnage Rosemonde, qu'endosse Julie avec plaisir, enthousiasme et poigne, prend de la consistance et rencontre un  public varié lors de « présentation de cabaret » ou autres événements insolites.

En 2014, le STAND de Rosemonde, commence à vivre lors de festival ou autres évènements.

En 2016, le spectacle de Rosemonde (format salle) voit le jour. La mise en scène est de Benjamin De Matteis (cie Sacékripa).

En ce qui concerne la suite de la vie de Julie, nous n'en savons pas plus, (vu que ne nous sommes qu'aujourd'hui) à part que, il va se passer un tas de trucs  plus ou moins merveilleux ....

......jusqu'à sa mort !!!!!

désolé...c'est cru ! .....mais ça se termine toujours comme ça à un moment donné !!

...faut s'y faire...